Start up

Le French Tech Ticket, passeport pour les startupers étrangers

Rédigé par admin

Lancé il y a plus d’un an lors des Assises de l’Entrepreneuriat, le programme French Tech Ticket est en train d’être mis en place. Le Président François Hollande a reçu le 2 mars dernier les 23 premières entreprises à bénéficier du Paris French Tech Ticket. Retour sur un projet intéressant et intéressé.

Un enjeu international

« Tous unis pour la croissance de nos start-up », tel est le slogan de French Tech Ticket, dispositif conçu pour attirer de nouveaux talents et innovations du monde entier. Déployé dans un premier temps à Paris, l’objectif est ensuite de l’étendre à d’autres villes françaises. Il y a tout lieu de croire que le succès sera au rendez-vous : pour cette première édition de Paris French Tech Ticket, 1372 candidatures ont été reçues. Le jury a ensuite sélectionné 50 participants porteurs de 23 projets, reçus par le Président François Hollande qui a assisté à la présentation de 6 d’entre eux : Challenging Solutions, Cophenol, Dymond Cleantech, Mesh Up, Pin & Tucker, Tridom.

L’État souhaite ainsi attirer de nouveaux créateurs de start-up, mais aussi donner l’envie aux étudiants étrangers de rester en France. Inspiré de systèmes assez similaires dans d’autres pays, comme au Chili ou au Royaume Uni, le French Tech Ticket souhaite d’ailleurs agrandir la dimension internationale en créant des partenariats avec de grandes métropoles mondiales, on parle ici d’ « Erasmus des start-up ».

Un programme complet et attirant

L’État a décidé de mutualiser ses efforts avec tous les partenaires acteurs de l’économie, régions, villes, … Le programme mis en place a de quoi allécher et attirer les futurs entrepreneurs : procédure accélérée pour l’obtention du titre de séjour, bourse de 12 500 euros financée par BPI-France (renouvelable une fois, soit 25 000 euros pour un an), hébergement gratuit dans l’une des neuf structures partenaires, une assistance pour les formalités administratives, suivi par un mentor entrepreneur, une aide à l’installation personnelle par le Paris Landing Pack, des tarifs avantageux sur les vols Air France… Les moyens ont été mis en place pour susciter l’envie de rejoindre la France !

Et le format marche : le Président a annoncé que le concept French Tech serait reconduit avec pour l’année prochaine une sélection de 200 candidats, contre 50 cette année, ainsi que son ouverture à 13 villes françaises. Après Paris, le succès prend de l’envergure !

À propos de l'auteur

admin

Laisser un commentaire